Post-traumatique et post-chirurgical

L'ostéopathie en Post-Traumatique:

Fracture, accident de voiture, luxation, entorse, traumatisme crânien, chute, rupture de ligaments, etc.

La liste des traumatismes est longue !

Lors des tels évènements, l’impact sur le corps est important, autant par le choc subit par le corps et les douleurs que par les compensations du corps dues aux positions antalgiques adoptées.

 

La saturation des tissus est telle le corps gardera la mémoire du traumatisme, même si vous n’en êtes pas conscient. Des douleurs peuvent ressurgir des années plus tard. Il faut consulter sans trop tarder !

 

L’ostéopathie peut également aider dans le cas de traumatisme psychique : l’esprit et le corps étant étroitement liés, l’un influence l’autre et inversement. Il est intéressant d’être suivi en ostéopathie en parallèle à une prise en charge par un psychologue ou psychiatre.

 

L'ostéopathie en Post-Chirurgical:

Et oui !

L’acte chirurgical est un acte peu banal, et que l’on peut même qualifier de violent sur le corps. Il suffit d’avoir conscience des conséquences des simples gestes quotidiens, ou des petites blessures pour se rendre compte de cette violence subit par nos tissus corporels.

 

En dehors de toute complication (qui n’est donc pas du ressort de l’ostéopathe), il est important de savoir que les cicatrices peuvent être un motif de consultation chez votre ostéopathe.

 

En effet, l’ostéopathe travaille tous les tissus du corps, et l’on a l’habitude que le praticien traite ce que l’on ne voit pas, ce qui est caché sous la peau.

Mais la peau est un organe en lui-même, il ne faut pas l’oublier ! Et bien sûr, les tissus sous-jacents non plus !

 

Lors d’une opération, les lames incisent la peau, les fascias, les muscles, le péritoine etc. avant d’accéder à l’espace où l’intervention est nécessaire.

Cet acte laisse une trace en profondeur comme en surface, même si, de nos jours, la technologie fait que les cicatrices sont moins grandes, moins visibles. Mais il ne faut pas pour autant les oublier.

 

Les cicatrices peuvent être boursouflées : l’ostéopathie peut aider les tissus à mieux se rétablir.

Les cicatrices peuvent faire mal et tirailler, à distance et à long terme. Par exemple, des patientes ayant accouché par césarienne peuvent se plaindre, des mois après, de douleurs dans le dos : et il se peut que ces douleurs proviennent de la cicatrice de la césarienne.

L'intubation est également un processus qui laisse ses marques dans les tissus du patient. Il est important de travailler sur ces marques avant une prochaine anesthésie générale!

© 2018 par Ostéopathe Raphaëlle Dieudonné-Rambaud. Créé avec Wix.com

Cabinet Ostéopathe